A lire ici : https://start.lesechos.fr/entreprendre/actu-startup/les-120-startups-francaises-qui-feront-l-economie-de-demain-11885.php

La deuxième édition de Génération French Tech vient de paraître. Un outil indispensable pour naviguer au sein de l’écosystème français. START vous livre en exclusivité les 120 pépites sélectionnées pour leur potentiel de croissance.

Quelles sont les plus belles pépites de l’écosystème startup français ? SNCF Développement, la filiale de la compagnie ferroviaire française pour le développement économique et le soutien à l’entrepreneuriat, dévoile mercredi 23 mai la deuxième édition de son guide Génération French Tech, Les 1000 qui font l’économie de demain.

L’ouvrage a été pensé comme une boîte à outils : “Ce n’est pas un annuaire. Il y a un regard expert avec plus de 44 analyses exclusives, par secteur et par thématique (relation aux médias, financement, nouvelles formes d’économies…)”, explique Guillaume Vanneste, responsable communication chez SNCF Développement.

L’étude met en avant 10 startups dans 12 secteurs d’activités. Au total, 120 pépites donc, présentées comme les futures fleurons de l’économie hexagonale. START vous dévoile le nom de ces startups en exclusivité, à retrouver sur notre carte interactive.

Pour recenser l’ensemble des startups remarquables, SNCF Développement s’est appuyé sur des outils de big data de deux entreprises (Sidetrade et Onecub), ainsi que Early Metrics, entreprise de notation de startups.

Pour être identifiée comme startup, l’entreprise devait :

1- Être française ;
2- Créée entre 2010 et 2017 (ce qui explique l’absence des licornes françaises Blablacar, Criteo ou Venteprivée.com, créées avant 2010) ;
3- Avec des caractéristiques propre d’une startup : levée de fonds, dépositaire de brevet(s), prix d’innovation, détectée, incubée ou accélérée par l’écosystème French Tech.

Résultat : 2.200 startups ont été identifiées. En utilisant des indicateurs de performance type levée de fonds, brevets déposés ainsi que d’autres éléments comme les effectifs, le chiffre d’affaires, ou encore la situation géographique, les auteurs de l’étude ont attribué un score entre 0 et 100 à chacune des startups recensées.

Certains éléments ont été pondérés à la hausse, notamment la situation géographique, pour éviter une surreprésentation des startups de la région Ile-de-France, car elle concentre de nombreuses entreprises innovantes et les plus importantes levées de fonds. Au final, ce sont 1.000 startups qui ont été distinguées par SNCF Développement.

DR/ SNCF Développement