Une équipe de chercheur du CSAIL au MIT a développé un système capable d’identifier une ou plusieurs personnes (même dans le noir) à travers un mur, en utilisant les ondes environnantes. Une IA lui permet également de digérer toutes les informations qu’elle reçoit afin de déterminer si le sujet bouge les bras ou les jambes.

La solution créée par les chercheurs porte le nom de RF-Pose. Elle « démontre l’estimation précise de la pose humaine, à travers les murs et les obstructions. Nous tirons parti du fait que les signaux sans fil dans les fréquences WiFi traversent les murs et se reflètent sur le corps humain, » peut-on lire sur leur étude. Dans leurs premiers résultats, leur technologie est en mesure d’identifier des personnes parfois un large groupe (100 personnes), avec 83% de réussite.

RF-Pose pourrait avoir de multiples usages tant cette IA semble efficace. Un des cas évoqués serait un système installé chez des personnes âgées leur permettant ainsi de rester chez eux. Il pourrait détecter des chutes ou des attitudes bizarres pour alerter les secours. Il serait également possible de l’utiliser pour retrouver une personne dans une foule, lorsque la technologie sera plus développée. Avec un rendu 3D, on pourrait détecter de légers mouvements comme une main tremblante, ou des gestes agressifs.

Au-delà de ces exemples, altruistes, une telle technologie pourrait être utilisée pour surveiller des personnes. Dans la défense, ou l’espionnage, ou même dans un cadre non gouvernemental, cela soulève des grandes questions concernant la protection de la vie privée. S’il suffit d’un seul émetteur pour savoir comment on se déplace, on pourrait très bien pirater votre box ou votre enceinte connectée pour savoir comment vous vous déplacez dans votre logement.