OurFootballClub.com propose aux fans de football de prendre les commandes d’un petit club écossais de cinquième division et de l’aider à se hisser en première division.

Les "révolutionnaires" participent à la direction du club par l'intermédiaire de son site internet
Les « révolutionnaires » participent à la direction du club par l’intermédiaire de son site internet © Capture d’écran

Et si vous aussi vous participiez à la sélection des joueurs, à la répartition du budget ou à la couleur des maillots d’un club? Il ne s’agit pas d’une équipe virtuelle dans le jeu vidéo Football Manager mais d’un vrai club. C’est l’ambition d’OurFootballClub.com, une toute jeune formation qui évolue actuellement en cinquième division écossaise mais dont l’ambition est de gravir les échelons jusqu’à la première division d’ici 2025 et ce, grâce au public. Pour 25 livres par an, un peu plus de 28 euros, chacun peut devenir un membre à part entière du club, un « révolutionnaire » comme l’appelle Chris Ewing, le créateur et propriétaire du club qui en a eu l’idée.

Chris Ewing, le patron d'Our Football Club, a présenté le concept de son club devant une trentaine de jeunes footballeurs ce mardi à Clairefontaine
Chris Ewing, le patron d’Our Football Club, a présenté le concept de son club devant une trentaine de jeunes footballeurs ce mardi à Clairefontaine © Radio France / Hélène Chevallier

Hier, à Clairefontaine, l’ancien joueur professionnel organisait une après midi de sélections de futurs joueurs pour son club. Les éventuelles futures recrues n’étaient pas bien au courant du fonctionnement d’OurFootballClub, en même temps le concept a été lancé il y a quelques mois. 700 personnes supportent déjà le club, des Écossais bien sûr mais aussi des Français, des Australiens ou encore des Sud-Africains. Première décision à laquelle ils ont participé : trouver le nom de la formation écossaise et ce n’est pas encore officiel mais ce sera United FC. Le budget du club sera de 70 000 euros l’année prochaine, à des années lumière du budget du PSG (540 millions d’euros) ou du Real Madrid (897 millions d’euros).

C’est déjà un peu comme cela que fonctionnent certains clubs espagnols

Le Real Madrid comme le FC Barcelone et leur fameux socios, des supporters actionnaires de leur club et qui, contrairement aux fans du PSG, prennent part eux aussi aux décisions. OurFootballClub.com s’adresse à ceux qui souhaitent participer à la création et peut-être à l’ascension d’un club. Ce n’est pas le premier à s’être lancé. Le français Frédéric Gauquelin a été un des précurseurs avec son Web football Club, c’était au début des années 2000. Son équipe normande a connu jusqu’à 16 000 « entrainautes » avant de malheureusement disparaître. L’internet n’était à l’époque pas aussi développé qu’aujourd’hui. En Allemagne, pour sauver son équipe de huitième division, le TC Freisenbruch a décidé d’aller encore plus loin. Moyennant 5 euros par mois, les internautes décident de tout, du prix de la bière à la buvette jusqu’à la tactique sur le terrain. C’est l’entraîneur qui doit être content. Mais c’est un peu le prix pour sauver son club de la disparition.

Mots-clés :