Le premier point mentionné par le site CIO, c’est le fait que, alors que l’on vous explique régulièrement que les Millennials préfèrent les échanges écrits aux échanges en face à face, la génération Z, elle, aime plus le dialogue réel que vous ne pourriez le penser. En pratique, tout dépend du contexte. Ainsi, comme l’explique Jim Link, de Randstad USA, « la génération Z veut être capable d’utiliser tous les outils technologiques dans tous les aspects de sa vie. Mais quand il s’agit de discussions plus sérieuses, notamment concernant leur carrière, ils veulent avoir des conversations en face à face ». Aussi, les jeunes veulent pouvoir profiter de toujours plus de flexibilité et de mouvement, que ce soit au sein même de l’entreprise ou d’un point de vue géographique : la jeune génération veut de la liberté ! Au-delà de cela, la Génération Z veut également de la transparence et de l’équité, notamment dans l’entreprise concernant leurs salaires. Par ailleurs, sachez-le, en cette année 2018, les moins de 25 ans accordent une grande importance à leur équilibre de vie, entre travail et vie personnelle. En revanche, les enfants ne font pas dans l’immédiat partie de leurs projets. Aussi, ce qui distingue la Génération Z de ses aînés, c’est son envie permanente de communiquer et, surtout, de collaborer. Soyez-en conscients, les plus jeunes raffolent de l’esprit d’équipe et des tâches partagées ! Enfin, les deux derniers éléments qui décrivent parfaitement les valeurs de la jeune génération, c’est le fait qu’ils sont entrepreneurs/entreprenants et socialement responsables, deux notions que nous avons déjà régulièrement abordées par le passé. Voilà, en intégrant tout ça, vous êtes prêts pour la rentrée !