Des logos semblables à ceux des années 70, des téléphones à clapet, des marques renaissant de leurs cendres… Le « out » n’a jamais été aussi « in ».

 

 

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes. Ce dicton semble plus d’actualité que jamais. Plus une semaine ne se passe sans qu’une marque qui semblait disparue à tout jamais renaisse de ses cendres ou qu’un design volontairement daté ressorte dans le commerce avec un certain succès. La mode a toujours été un éternel recommencement et les « nouvelles technologies » semblent, elles aussi, suivre cette tendance.

 

Le designer graphique Future Punk a eu l’idée originale de redessiner les logos de sites très populaires comme Reddit, Amazon, Instagram, Google ou SoundCloud comme s’ils avaient été lancés entre les années 70 et le milieu des années 90. Le résultat de son travail rappellera de jolis souvenirs aux utilisateurs des premiers Mac et aux fans de Goldorak et de Tron. Le « ringard » est de nouveau « in » aux quatre coins du monde. La course effrénée à laquelle se livrent les grandes marques pour nous offrir de produits toujours plus innovants, technologiques et… compliqués encourage de plus en plus de consommateurs à se tourner vers des articles plus simples. Et lorsque le design de ces appareils leur rappelle celui d’objets qu’ils ont possédé dans le jeunesse, le coup de foudre est souvent garanti.

 

 

Les téléphones aussi

 

Certains fabricants de téléphone l’ont bien compris. Après avoir lancé un portable fortement inspiré de son légendaire 3310Nokia vient de commercialiser des nouvelles versions jaunes et noires du 8110 à clapet coulissant. D’autres marques comme Echo Mobiles et la française Crosscall surfent aussi sur cette vague rétro pour séduire le grand public. Et pour cause…

 

Si 1,5 milliard de smartphones ont été vendus l’an dernier dans le monde, selon le cabinet Gartner, 450 millions de téléphones basiques ont été écoulés en 2017. Or ce dernier chiffre a augmenté de 5% par rapport à l’année précédente. Le bon vieux portable à clapet continue donc de faire de la résistance.

 

 

Casio, K-Way, Fusalp et Stan Smith reprennent des couleurs

 

D’autres marques longtemps jugées poussiéreuses ont repris des couleurs ces derniers temps. L’inventeur de la montre électronique, Casio, a livré l’an dernier sa 100 millionième G-Shock. Le fabricant allemand de sandales Birkenstock a triplé son chiffre d’affaires en quatre ans. La marque bretonne Armor-Lux s’est développée grâce au haut-de-gamme et aux uniformes professionnels. K-Way est devenu un « must have » des millennials et le Coq Sportif est revenu sur les courts de tennis avec succès. La griffe Fusalp a, pour sa part, été relancée par les petits-enfants de René Lacoste qui avaient été évincés du groupe qui porte leur nom. Sans oublier les montres Lip.

 

Certaines multinationales ont du s’adapter à cette tendance en ressortant dans le commerce des modèles qu’elles pensaient oublié à tout jamais. C’est notamment le cas d’Adidas qui a gagné des millions en vendant à nouveau ses mythiques Samba et autres Gazelle. Le succès de sa ligne « Originals » ne se dément pas. En 2015, l’équipementier aux trois bandes est même parvenu à vendre plus de 25 millions de paires de Stan Smith. S’il est impossible de rester jeune, certaines marques font tout pour nous aider à le croire…