Le mix parfait entre Age of Empires et Pokemon Go. Sauf que cette fois-ci, dans Run an Empire, votre niveau réel en course à pied sera un sacré avantage. Ce jeu propose à ses utilisateurs de conquérir un territoire et d’y ériger un empire virtuel en courant dans le monde réel. Plongeon au cœur de la gamification.

D’ailleurs on vous propose un petit guide de la gamification pour les novices. Technique qui permet de stimuler l’engagement dans une stratégie digitale. C’est applicable sur les réseaux sociaux, un site internet, un jeu vidéo, etc.

Des applications pour les runners, il y en a des dizaines. Les idées ne manquent pas pour tenter de gamifier (rendre plus ludique) la course à pied. Vous allez pouvoir suivre vos performances, profiter de conseils de « pros », gagner des récompenses en fonction de vos temps ou des distances parcourues. Cependant, avec Run an Empire, on passe au niveau supérieur de la gamification.

Cette fois-ci le running se mélange à la réalité augmentée. Tout cela est très clairement inspiré de Pokémon Go. Nous vous expliquions le succès du jeu et notamment le coup de maître de Pokémon Go : il amène ses joueurs à l’utiliser au moment où on ne joue pas. Par exemple, sous prétexte de balades dans la rue ou l’envie insaisissable de visiter Paris by night, les Pokémoneurs marchent dans la ville afin de trouver une créature.

Cette fois-ci, les créateurs du jeu, poussent le concept encore plus loin. Ils attendent 10 millions d’utilisateurs d’ici 2019. Dans ce nouveau jeu mobile, les participants doivent courir pour conquérir et contrôler un empire virtuel. En parcourant un territoire, il est possible de s’en emparer. Donc, plus vous courrez, plus votre royaume s’agrandit. C’est simple et ça risque de cartonner. Peut-être le meilleur moyen de mettre les geeks au sport ? Certains continueront certainement à jouer dans l’espoir de savoir si la conquête d’une ville entière leur permettra de vivre comme un roi pendant les deux semaines qui suivent.