Facebook voit la réalité virtuelle comme le futur du lieu de travail. L’entreprise a fait la démonstration d’un prototype de bureau virtuel lors de la conférence Oculus Connect 5, qui montre l’étendue de ce qu’il est déjà possible de faire rien qu’avec un casque Oculus Quest.

Pour Facebook, la réalité virtuelle est le futur du lieu de travail
Pour Facebook, la réalité virtuelle est le futur du lieu de travail© D.R.

La réalité virtuelle n’est pas qu’une affaire de jeux vidéo, et Facebook veut prouver qu’elle peut aussi servir à rapprocher les gens. Lors de la keynote d’ouverture d’Oculus Connect 5, Andrew Bosworth, VP AR/VR chez Facebook, est intervenu pour faire la démonstration d’un prototype de bureau virtuel à l’aide d’un casque Oculus Quest. Il décrit la réalité virtuelle comme le futur du travail, et voit en elle un compétiteur non pas de la téléprésence, mais de l’immobilier d’entreprise. Un thème déjà évoqué par Oculus en 2016.

 

UN CASQUE OCULUS QUEST EN LIEU ET PLACE D’UN ORDINATEUR

Dans une courte vidéo, on y voit le dirigeant mettre un casque Oculus Quest et accéder à un espace de travail VR superposé à une visualisation du monde réel, reconstituée à travers les caméras du casque. Le système est le même que celui utilisé pour l’expérience de divertissement hors du domicile Dead and Buried Arena. Il offre une vue rudimentaire mais fonctionnelle de l’environnement réel qui entoure l’utilisateur.

 

Il suffit par exemple à voir ses mains sur un clavier ou à discerner une personne ou un objet dans la pièce. Un menu sur la gauche comprend plusieurs icônes : Oculus, Messenger, Facebook, Instagram TV et Spotify. Sur la droite, une autre colonne d’icônes correspond aux emails, au calendrier, à une horloge et à une liste de choses à faire. Facebook qualifie cette combinaison de réel et virtuel de « réalité mixte ».

 

 

UNE INTERFACE RÉELLEMENT CENTRÉE SUR L’UTILISATEUR

Lorsque la démonstration commence, Andrew Bosworth a ouvert un document texte (son discours) sur lequel il est en train de travailler. Un navigateur web est ouvert sur le site web d’Oculus Connect 5 dans une fenêtre plus à droite. Il regarde en même temps une vidéo dans une fenêtre située au-dessus du document texte.

 

Il reçoit ensuite une notification Messenger de sa femme, qui contient des photos de vacances qu’il regarde au milieu de son espace de travail. Il consulte ensuite sa « to-do list » et poursuit l’écriture de son discours avec un clavier physique (a priori connecté par Bluetooth), mais est rapidement interrompu par une alerte de son calendrier : il doit se rendre à une réunion.

 

FAIRE DES RÉUNIONS EN FACE À FACE, MAIS À DISTANCE

Il se tourne alors vers la droite et se dirige vers un portail qui le conduit dans un espace totalement virtuel : la salle de réunion dans laquelle se conduira ce meeting entre collaborateurs à distance. Il s’agit évidemment pour le moment d’un prototype encore en phase préliminaire, loin d’être prêt pour une mise à disposition au public. Mais force est de reconnaître que cette vision semble réellement prometteuse pour le futur du télétravail.