Les croisières sur mer sont has-been. Le must désormais, c’est de passer frénétiquement d’un continent à l’autre en avion, en une vingtaine de jours.

Quoi de plus chic qu’un tour du monde en avion, avec des arrêts dans les hôtels et les restaurants les plus classes du monde ? Évidemment pas grand-chose, du coup, les croisières aériennes ont le vent en poupe (chez les riches). On vous offre nous aussi un tour du monde, mais seulement des propositions hein.

L’aventure c’est l’aventure. La célèbre chaîne d’hôtels de luxe Four Seasons propose par exemple avec « World of Aventures » d’enchaîner Bali, les Seychelles, la Floride, Bogota, le Rwanda et Kyoto à bord d’un Boeing 757 privatisé et réorganisé pour l’occasion. Dans ce voyage prévu pour 52 personnes maximum, vous logez évidemment dans des hôtels de la chaîne, on vous emmène dans des excursions sur les traces d’illustres personnages et vous mangez dans des restaurants haut de gamme. Bref, les meilleures vacances de votre vie moyennant les économies… d’une vie (118 000 euros le ticket).

Moins (de gens) c’est mieux. Mode oblige, Four Seasons n’est pas le seul acteur à offrir ce genre de prestation. La chaîne d’hôtels concurrente Aman offre sensiblement la même chose, pour sensiblement le même prix, si ce n’est que les options de pays varient. De Venise au Bhoutan en passant par l’Inde, la Thaïlande ou le Vietnam, vous y trouverez particulièrement votre compte si vous détestez les autres passagers : l’Airbus ACJ 319 utilisé est en mesure d’accueillir normalement 126 personnes, mais il a été réaménagé en seulement 16 mini-suites dotées de salles de bain privées.


Pousser le bouchon un peu plus loin. Si vous ne vous sentez pas de dépenser l’argent mis de côté pour acheter un 18 m² à Montreuil, il est toujours possible de se tourner vers des voyages moins onéreux. Pour le prix d’une voiture, Crystal Cruisespropose ainsi une croisière aérienne dans un Boeing 777 transformé en grand jet privé (pour 88 personnes tout de même). On vous entraînera 10 jours durant de Hong Kong à Cap Town en passant par San Sebastian, L.A. et Pékin dans les meilleurs restaurants du monde pour un voyage centré sur le vin.

Croisière Do It Yourself. Enfin, pour les plus aventuriers (et les plus fauchés), il sera toujours possible d’opter pour des billets ouverts avec un nombre d’escales déterminés (entre 3 et 6). Vous construisez votre voyage à votre mesure, et là c’est beaucoup plus abordable. De nombreuses compagnies proposent désormais ce type de billet « open » à partir de 1 500 euros en moyenne (voir cette enquête très complète). Il y aura  finalement au moins une chose sur laquelle vous serez à égalité avec les plus riches : l’empreinte carbone énorme que vous allez laisser.