A lire ici: https://www.blogdumoderateur.com/etude-instagram-quintly

Quintly a analysé 9 millions de posts sur plus de 44 000 profils Instagram sur l’année 2018, afin de créer un état des lieux du réseau social. L’étude a permis de tirer de nombreux enseignements sur les profils des utilisateurs comme leur taux de croissance, les types de contenu qui génèrent le plus d’intéractions, la longueur des posts, l’utilisation des hashtags et des emojis, les meilleurs moments pour faire des publications… Plus d’infos ci-dessous.

Les profils ayant entre 1000 et 100 000 abonnés représentent 61,6% des utilisateurs analysés

Première information de l’étude, lorsque l’on regarde la répartition des profils Instagram analysés en fonction de leur nombre d’abonnés, on remarque que les profils majoritaires sont ceux qui comptent entre 1000 et 10 000 abonnés, ex-aequo avec ceux qui ont entre 10 000 et 100 000 abonnés (30,8%). Viennent ensuite les profils ayant entre 0 et 1000 followers (17,7%) et ceux qui ont entre 100 000 et 1 million de followers (16%). Les profils qui comptabilisent entre 1 et 10 millions d’abonnés représentent 4,1% des utilisateurs et ceux qui en ont 10 millions et plus, seulement 0,6%.

quintly-instagram-1

Lorsque l’on regarde le taux de croissance des différentes tranches, on constate que ce sont les profils situés entre 1000 et 10 000 followers qui arrivent à attirer le plus de nouveaux abonnés (33,70%). Viennent ensuite :

  • La tranche des 10K-100K (29,7%)
  • Celle des 100K-1M (23,7%)
  • Celle des 1M-10M (21,5%)
  • Celle des 0-1K (20,5%)
  • Celle des 10M et plus (17,8%)

quintly-instagram-2

72,6% des posts Instagram sont des images

Les utilisateurs du réseau social ont le choix entre 3 types de contenus : les images, les vidéos et les carrousels (publications successives dans un même post). Sans surprise, les images restent le type de contenu prédominant, représentant 72,6% des posts. Les vidéos représentent quant à elles 16,7% des publications et les carrousels 10,7%.

quintly-instagram-3

En revanche, on constate que plus les profils sont gros en termes de nombre d’abonnés, plus la vidéo est utilisée. Sur les profils qui comptabilisent entre 1 et 10 millions d’abonnés, la vidéo représente ainsi un quart des publications (25%). Pour les utilisateurs qui dénombrent 10M de followers et plus, elle représente presque un tiers des posts (27%).

quintly-instagram-4

La vidéo et les carrousels générent plus d’interactions que les images

Sans surprise, la vidéo reste le type de contenu qui génère le plus d’interactions. Cependant, les carrousels attirent plus les utilisateurs que les images, générant 2,2% d’interactions en plus. Les vidéos quant à elles engendrent 18,6% d’interactions en plus que les carrousels, et 21,2% d’interactions en plus que les images.

quintly-instagram-5

Plus les posts sont longs, moins vous aurez d’interactions avec vos abonnés

En ce qui concerne la longueur des publications, près d’un tiers des posts analysés (31,7%) sont assez longs puisqu’ils comptent plus de 300 caractères. Les posts entre 150 et 300 caractères représentent 30% des publications, suivis par ceux qui en comprennent entre 50 et 150 (29,1%). Les posts assez brefs (1 à 50 caractères) sont minoritaires, ils ne représentent que 8,2% des publications analysées. Les posts sans aucune description ne représentent quant à eux que 1,1% des publications.

quintly-instagram-6

Pourtant, selon l’étude, si on prend le nombre d’interactions en fonction du nombre de caractères utilisés, on constate que pour toutes les tranches (sauf celles au-dessus de 1 millions d’abonnés), les publications qui génèrent le plus d’interactions sont celles qui comptent entre 1 et 50 caractères. Les comptes au-dessus du million d’abonnés quant à eux, engendrent plus d’interactions lorsqu’ils ne mettent pas de description dans leurs publications.

quintly-instagram-7

Seuls 13% des utilisateurs utilisent plus de 10 hashtags par publication

En ce qui concerne le recours aux hashtags, 36,2% des utilisateurs en utilisent entre 1 et 3. Ils sont 28,9% à en utiliser aucuns, 21,9% à en utiliser entre 4 et 10 et seulement 13% à en mettre plus de 10 par publication.

quintly-instagram-8

Ceux qui utilisent une multitude de hashtags dans le but de générer plus d’interactions, détrompez-vous ! Selon le rapport, vous avez plus de chances d’en générer lorsque vous n’en utilisez pas ou peu (sauf si vous faites partie des 0,6% d’utilisateurs qui comptabilisent plus de 10M d’abonnés).

En effet, sur les profils analysés ayant entre 0 et 1K followers, les posts qui génèrent le plus d’interactions sont ceux qui mentionnent entre 1 et 3 hashtags. Pour toutes les autres tranches (sauf les 10M et plus), ceux qui ont engendrés le plus de likes et de commentaires sont ceux où il n’y avait aucun hashtag. Pour les utilisateurs stars, les publications qui génèrent le plus d’interactions sont celles qui utilisent plus de 10 hashtags.

quintly-instagram-9

Plus de la moitié des utilisateurs n’intègre pas d’emojis dans ses publications

54,9% des utilisateurs analysés n’intègrent pas d’emojis dans leurs posts. Ils sont 35,8% à en utiliser entre 1 et 3 par publication, 8,3% à en utiliser entre 4 et 10, et seulement 1% à en mettre plus de 10.

quintly-instagram-10

Cependant, pour générer plus d’interactions avec ses abonnés, il serait recommandé d’en utiliser :

  • Entre 1 et 3 si vous avez entre 0 et 1000 followers, 1M-10M, 10M et plus.
  • Entre 4 et 10 si vous avez entre 1000 et 10 000 followers.
  • Plus de 10 si vous avez entre 10 000 et 1 million de followers.

quintly-instagram-11

22,3% d’interactions en plus sur les publications faites le week-end

Pas de travail, plus de temps pour traîner sur Instagram. Ça semble logique, les publications faites le week-end engendrent 22,3% d’interactions en plus que celles faites en semaine, qui sont majoritaires et représentent tout de même 76,13% des publications analysées.

quintly-instagram-12