Vous allez enfin pouvoir assumer le look claquettes-chaussettes.

Après ses punchlines de rapSpotify souhaite terminer l’année en beauté, en dévoilant son habituelle campagne « Wrapped ». À défaut de dévoiler une traditionnelle « liste » des tubes les plus écoutés, la plateforme de streaming musical a choisi de s’incruster dans votre quotidien.

Imaginée par l’agence Yard, cette campagne déployée en print, digital et social media, détourne les titres des musiques – les plus écoutés de l’année – avec une pointe d’humour. De « Djadja » d’Aya Nakamura à « Silence » de DAMSO, en passant par « Claquettes Chaussettes » d’Alrima, Spotify avait de quoi s’amuser !

Ainsi, en 2018, en France : nous serions de grands « flemmards » le mardi et le vendredi (plus de 3 millions d’entre nous ont écouté “Flemme” d’Angèle), sauf lorsqu’il s’agit de danser ou de célébrer la Coupe du Monde de Football (“Ramenez la Coupe à la maison” de Vegedream a enregistré plus de 26 millions d’écoutes). Enfin, il semblerait que bien que beaucoup de femmes apprécient que « Dieu soit une femme » (« God is a woman » d’Ariana Grande).

Cette campagne s’inscrit dans la continuité de l’opération « Thanks 2016, it’s been weird ». Celle-ci utilisait des insights – ou l’exploitation des données de la plateforme – pour réaliser des affiches localisées un peu partout en Europe.