« Écrire un scénario interactif, jeux vidéo, escape games, serious games » est sorti le 7 février 2019. Que vous soyez un simple amateur d’émotions vidéos ludiques ou un professionnel aguerri, cet ouvrage vous donne les clés de compréhension d’une écriture immersive en passe de remodeler l’industrie toute entière. 

 

Échanger avec sa cible, c’est le début du bonheur. Pour communiquer autour de la sortie de Résident Evil 2 sur PS4, l’agence Biborg avait détourné l’utilisation des formats YouTube Endcards pour réaliser l’une des premières publicités Trueview à choix multiples de l’industrie du jeu vidéo. Le 1er février 2019, nous avons rebondi sur cette prise de parole pour confirmer cette ère de l’interaction qui semble régir autant le domaine marketing que l’artistique. Avec bien sûr, une place toute particulière trouvée dans le monde de Mario.

 

 

SCM  ou Scénario à Choix Multiples

 

À l’origine, perçu comme une activité pour quelques marginaux bourrins et sexistes en mal d’expériences humaines, le jeu vidéo est bel est bien devenu le 1er produit culturel mondial. Le Sell –Syndicat des Editeurs de Logiciel de Loisirs- a dévoilé le 5 novembre 2018 une nouvelle édition édifiante de son étude consommateurs « Les Français et le Jeu Vidéo » où 51% déclaraient jouer régulièrement avec une moyenne d’âge de participant qui plafonne à 39 ans tout en enregistrant 47% de joueuses féminines. 62% de nos compatriotes déclaraient même considérer cette pratique comme positive.

 

Un raz de marrée culturel causé par des arcs narratifs de plus en plus orignaux et … interactifs. Le très médiatisé épisode interactif de Black Mirror et le développement d’un jeu Minecraft, tout deux prévus sur Netflix en témoignent. Tout comme, plus spécifiquement pour les consoles de salon -oui, ce terme existe encore-, les sorties de la saison 2 de Life is Strange et de la saison 4 de The Walking Dead, deux oeuvres en constante redéfinition selon les choix des joueurs.

 

 

 

 

Que l’on soit un simple amateur de jeux vidéo ou un professionnel aguérri, ce boum de la scénarisation interactive a de quoi égarer voire effrayer, les non initiés. Pour vous aider à  en comprendre les codes, le premier guide d’écriture interactive intitulé « Écrire un scénario interactifjeux vidéo, escape games, serious games » est sorti le 7 février 2019. A travers cet ouvrage, Pierre LacombeGabriel Féraud et Clément Rivière dressent un portrait complet des méthodes, des stratégies et des secrets de ce nouvel art, le tout accompagné de témoignages exclusifs des créateurs de DetroitHeavy RainLife is Strange ou The Walking Dead.

 

 

« Des choix organiques »

 

Parmi ces témoignages, David Bowman, directeur de la production du studio Telltale, l’un des pionniers de l’interaction narrative, décrypte la ligne éditoriale qui a construit sa renommée : « Quand je suis arrivé à Telltale, nous essayions de nous perfectionner davantage dans notre art de scénarisation interactive. Notre objectif actuel comme celui d’autres, est de ne pas arrêter l’histoire, de faire bouger les choses, de vous laisser prendre des décisions de façon organique à travers cette expérience ».

 

David Bowman explique ensuite les raisons qui ont causé la fermeture très médiatisée de Telltale. Pour lui, c’est bien le rythme de production qui a tué le studio : « Nous avons fait 18 épisodes en 1 an. C’est plus que n’importe qui. Bien plus que ce que notre audience était prête à consommer, même nos plus grands fans. Nous avons fini par saturer le marché de nos propres produits. Mais je suis ravi que Skybound Games finisse la dernière saison de « The Walking Dead » en reprenant nos talents, c’est vraiment une saison incroyable dont le scénario interactif est plus poussé que jamais ». Une effervescence créative loin d’avoir dévoilé ses plus belles oeuvres. Game On.