Les vieux bolides font rêver ceux que l’on appelle les Youngtimers. Ils étaient nombreux à visiter le salon Rétromobile, ce week-end à Paris.

Une vieille Renault 5 rouge, une Peugeot 205 GTI grise… Ces voitures qui faisaient rêver dans les années 90 reviennent à la mode. Elles ont été exposées ce week-end au salon Rétromobile, organisé au Parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris. Le salon se vide désormais, mais nous avons pu y rencontrer ceux qui vouent presque un culte à ces bolides. On les appelle les « Youngtimers ».

« La Renault GT Turbo, elle est superbe et le moteur est à l’arrière en plus ! » « Regardez, ce n’est pas génial ça ? Une Renault 5 Turbo, vous avez vu la gueule qu’elle a ? Elle est géniale. Après, vous avez aussi la Renault GT Turbo. Elle est superbe et le moteur est à l’arrière en plus ! », confie l’un d’eux sur Europe 1. Et il pourrait racheter une voiture comme celles-ci aujourd’hui, « rien que pour revoir comment ça se conduit ».

Ces « Youngtimers » sont des nostalgiques. Dans les années 90, ils ont quinze, vingt ans et tombent amoureux d’un modèle de voiture qu’ils ne peuvent alors pas se payer. Mais aujourd’hui, ils peuvent réaliser leur rêve de jeunesse, comme Joseph et son cabriolet de 96 : « Je me suis acheté une très, très belle voiture qui m’a coûté 10.000 euros. Je peux rouler dans une voiture qui fait fantasmer le jeune adulte de 20 ans que je ne suis plus, mais le vieil adulte de 59 ans que je suis devenu. Je n’imaginais pas qu’un petit bonhomme comme moi puisse se retrouver dans une voiture de sport. »

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

« Ce sont des voitures que l’on considérait comme de vulgaires voitures d’occasion il y a dix ou quinze ans. » Et certaines peuvent aujourd’hui être considérées comme des voitures de collection. C’est le cas pour les modèles les plus sportifs, haut de gamme. « Ce sont des voitures que l’on considérait comme de vulgaires voitures d’occasion il y a dix ou quinze ans, qui sont revalorisées. Ça prend de la valeur. Par exemple, la 205 GTI prend une cote phénoménale. La 205 GT Turbo, par exemple, je pense que le prix a doublé ou triplé en une dizaine d’années », explique Manuel, passionné d’automobile qui suit le phénomène « Youngtimer ».

La cote des Volkswagen Golf ou des BMW série 7 explose également. Elles se négociaient pour quelques milliers d’euros il y a encore dix ans. Aujourd’hui, la mythique Peugeot 205 GTI coûte plus de 10.000 euros et le modèle se fait de plus en plus rare.